Titre

Type : Aller-retour
Départ/ArrivéeParking à 1km de l’intersection routes 54 et 58, au sud de Stýkkishólmur
Niveau ( ? ) : Randonneur
Durée : 3h
Dénivelée : 500m
Kilométrage : 6.4km

Si l’ascension de Drápuhlíðarfjall ne présente en soi qu’un intérêt assez limité, la vue depuis son sommet vaut largement l’effort. Située dans la partie est de la péninsule de Snæfellsnes, Drápuhlíðarfjall se démarque des monts voisins par ses couleurs très claires. Ses versants sont principalement composés de pierriers assez désagréables à escalader, mais il est heureusement possible de faire la majeure partie du parcours en remontant le cours d’un ruisseau asséché, bien plus sympathique à randonner.

Bien qu’il y ait en théorie un sentier sur toute la longueur de la randonnée, il est souvent difficile à voir et l’ascension se fait donc plutôt hors sentier – il faut donc avoir un minimum d’expérience afin de pouvoir déterminer son propre parcours jusqu’au sommet, et il faut être à l’aise pour marcher sur des pentes composées de pierres concassées un peu glissantes. Hormis cela, la randonnée ne présente pas de difficultés particulières – pas de passages aériens ni de reliefs vraiment dangereux.
Randonnée à faire de préférence par grand beau temps.

Difficultés : Sentier très peu marqué, voire absent.
Resources
Topo PDF
Tracé KMZ (Google Earth)

Profil altimétrique de la randonnée (aller simple)

Promeneur : vous n’avez ni expérience de la marche, ni habitude de la montagne.

Marcheur : vous avez l’expérience de la marche, mais pas encore celle de bien vous orienter.

Randonneur : vous avez l’expérience de la montagne et des longues marches, et savez utiliser une carte.

Montagnard : vous avez l’expérience de la haute montagne, de la neige, de la glace et du rocher.