Type : Aller-retour Départ/Arrivée : Esja Hiking Centre Durée : 3h

Dénivelée : 750m Kilométrage : 7km Niveau (?: Marcheur

Difficultés : aucune

Le Mont Esja, fait face à Reykjavík et constitue l’endroit le plus facile d’accès depuis la capitale de l’Islande pour une petite randonnée simple à la demi-journée. La randonnée la plus connue est l’ascension de Þverfellshorn, qui fait directement face à Reykjavík. Le point de départ est même accessible en bus de ville, et la randonnée en elle-même ne présente aucune difficulté, hormis un passage un peu plus raide sur la dernière portion.

Télécharger le topo à imprimer

Télécharger le fichier KMZ (Google Earth)

J’ai effectué cette randonnée en compagnie de collègues de travail en Mai 2017.

Tracé du parcours


00h00 : Départ à 09h30 depuis le parking du Esja Hiking Center, en suivant un sentier qui monte doucement à travers un petit bosquet d’arbres et de buissons. Très rapidement cependant, toute forme de végétation autre que l’herbe et la mousse disparaît.

Vue sur la route menant au Esja Hiking Center et sur une partie de Reykjavík.

00h30 : Le sentier finit par quitter d’un virage brusque la rivière qu’il remontait depuis le départ, et donne sur une intersection : les deux chemins sont valides, et nous décidons de prendre le plus long mais le plus agréable à l’aller, laissant le passage plus rapide à travers un terrain nu pour le retour.

Le sentier monte tranquillement à flanc de montagne en direction du sommet plat et enneigé.

00h45 : Pause au bord d’un autre petit cours d’eau dont l’eau fraîche est plus que bienvenue – il n’y a pas de vent, et le soleil tape plus qu’il n’y paraît en ce milieu de matinée !

Après avoir passé la rivière, le chemin, toujours large et bien tracé, s’élève à travers la rocaille.

Le sentier longe l’entrée d’un petit cirque en partie couvert de neige, où le gris, le blanc et le vert se mélangent magnifiquement.

01h30 : Après une belle montée, nous atteignons Steinn (rocher en islandais) à ~605m d’altitude, un caillou marqué d’un panneau qui constitue le point d’arrivée de cette petite balade pour la majorité des randonneurs. Le sentier continue raide en direction de Þverfellshorn, le sommet, à environ 200m d’altitude au-dessus de nous et nous décidons de nous arrêter là nous aussi : la portion suivante du sentier est encore enneigée et l’un d’entre nous n’a pas du tout les chaussures adéquates pour se risquer sur une pente neigeuse.

Vue sur Reykjavík depuis Steinn.

En Islande, les villes laissent très rapidement place à la nature sauvage … Il suffit de tourner son appareil photo de quelques degrés pour s’en rendre compte.

03h00 : Après une bonne pause pour profiter de la vue au sommet, retour au parking en passant par le second chemin qui relie Steinn à la bifurcation rencontrée à l’aller.

Leave a Reply